Menu

Patrimoine


Rédigé le Vendredi 18 Novembre 2016 à 11:51 | Lu 369 commentaire(s)


Patrimoine

Eglise de Sainte Lucie

Eglise Sainte Lucie
L’église paroissiale Sainte Lucie date certainement de la fin du XVIe siècle car elle est citée par Mgr Mascardi envoyé par le pape Sixte Quint afin de faire un « état des lieux » des paroisses de Corse en 1587. Il précise cependant que la paroisse est alors l’église Sainte Marie.
Plusieurs oratoires sont cités (San Ghjustu, San Clementu, Sant’Isari et San Petru)
A l'origine, elle était plutôt basse et charpentée. Elle fût surélevée et agrandie dans le troisième quart du 19e siècle.
A noter le maitre autel en marbre polychrome datant de 1859 offert par Mgr de la Foata, évêque d'Ajaccio et le tabernacle du 18e siècle.
La partie inférieure du clocher date de 1768, un linteau certainement remployé laisse apparaitre cinq « F », c’était une formule fréquemment employée jusqu’au début du XIXe siècle (Fortuna Fami Fà Felice Fine).

 

Patrimoine

Mulinu di l'Orsu

Situé au bord de la Gravona, le moulin utilise la force hydraulique pour faire fonctionner deux meules, l’une à châtaignes en granit local et l’autre à blé en silex. On ignore la date précise de construction du moulin mais il est mentionné dans des recensements datant du début du XIXème siècle. A l’époque, la commune de Bocognano comptait 22 moulins. U Mulinu di l’Orsu voit sa production arrêtée en 1970 puis relancée en 1980 grâce au travail du Parc Naturel Régional et de quelques passionnés. Il est aujourd’hui un des derniers moulins en activité de l’île et sa production peut être dégustée lors de la Fiera di a Castagna (la Foire de la Châtaigne) qui se tient depuis plus de 30 ans tous les seconds weekends de décembre à Bocognano.

Patrimoine

Les gorges de la Righiusa

Situé au bord de la Gravona, le moulin utilise la force hydraulique pour faire fonctionner deux meules, l’une à châtaignes en granit local et l’autre à blé en silex. On ignore la date précise de construction du moulin mais il est mentionné dans des recensements datant du début du XIXème siècle. A l’époque, la commune de Bocognano comptait 22 moulins. U Mulinu di l’Orsu voit sa production arrêtée en 1970 puis relancée en 1980 grâce au travail du Parc Naturel Régional et de quelques passionnés. Il est aujourd’hui un des derniers moulins en activité de l’île et sa production peut être dégustée lors de la Fiera di a Castagna (la Foire de la Châtaigne) qui se tient depuis plus de 30 ans tous les seconds weekends de décembre à Bocognano.

Patrimoine

La cascade du voile de la mariée

Haute de 70m de haut, la cascade du Voile de la Mariée est une des plus impressionnantes de l’île. Accessible par la RD 27 à 5km du village de Bocognano, après une balade d’une quinzaine de minutes elle doit son nom à sa forme, rappelant un voile. 

Patrimoine

FUNTANONE

Cette fontaine monumentale a été construite en 1883.
Un escalier en dalles de granite permet d'accéder aux deux sorties d'eau. La façade de la fontaine est formée de galets, une dalle de granite comporte la date. Le tout est surmonté d'un fronton. Deux abreuvoirs se trouvent de part et d'autre de l'édifice.
L'eau provient de plusieurs sources captées dans le vallon de Broncu. Cette fontaine avait deux vocations, la première était de fournir de l'eau en quantité suffisante aux habitants de Bocognano. Etant située au bord de la route nationale 193, elle permettait aux gens de passage et aux bêtes de se désaltérer avant l’ascension du col de Vizzavona.

Patrimoine

MONUMENT AUX MORTS

Le monument a été construit entre 1925 et 1927. Il possède apposées sur un socle de granite gris des plaques de marbre blanc comportant, par ordre hiérarchique de grade, les noms des habitants tués lors des deux guerres mondiales, en Syrie, en Indochine et en Afrique du Nord.
On y trouve deux statues, la première, représentant une victoire ailée et inspirée de l’œuvre du sculpteur Morlon, couronne la seconde se trouvant au pied du socle et représentant un soldat portant un étendard.
Le chêne vert se trouvant à l’arrière de l’édifice à été planté en 1943 pour célébrer la libération.